Brussels

O & M: Work in progress

2018: L’aventure du projet Orfeo & Majnun
se poursuit. Les compositeurs Howard Moody,
Dick van der Harst et Moneim Adwan ont achevé
la composition des airs de la partition. Le musicien
Peter Spaepen sera le chef des choeurs.Du coté community project, divers groupes de la
population bruxelloise se mêlent, se rassemblent
pour développer des créations inspirées des
mythes de Majnoun & Leïla et d’Orphée & Eurydice.


Ces créations seront montrées lors du Parcours
en ville, le 30 juin.


Dans un tel type de projet, le but est de développer
la capacité d’action de différentes communautés,
pour qu’elles aient plus de contrôle sur ce
qui est important pour elles. Les relations y sont
cruciales : la relation entre le participant et l’artiste,
la relation avec l’organisation qui accueille
un public spécifique. Qui décide quoi ? Qu’est-ce
qui est le plus important ? Le processus ou la production?
Dans Orfeo & Majnun, les participants donnent
leurs avis sur les thèmes des deux mythes : la
place de la femme, l’amour, le deuil, les conflits
familiaux...

Des artistes locaux comme Daan
Milius, Hoonaz Faradji, Cosima Jentzsch, entre
autres, les guident dans le processus créatif sur
base des idées émises. Ils sont épaulés par les
membres des Ateliers de la Monnaie.

À leur tour, les participants font connaissance
avec la Monnaie. Ils visitent les Ateliers, assistent
à des concerts, à des répétitions générales. Pour
certains d’entre eux, c’est une première venue à
la Monnaie. Une découverte !


La plate-forme digitale multilingue que vous êtes en train de visiter, lancée en
décembre 2017, est conçue pour informer sur le
processus du travail de ces communautés, rendre
concrète et visible chaque initiative. Vous y verrez
quelles sont les différentes façons de participer
au projet – il est encore possible de vous
joindre à nous !


En janvier, nous accueillons l’artiste sud-africain
Roger Titley qui formera les futurs animateurs
des ateliers de construction de marionnettes en
forme d’animaux. Car la faune est un élément
commun et très important dans les deux histoires: 
lors de leur isolement dans la nature, Orphée et Majnoun composent de la musique et
des chants, écrivent de la poésie. Les animaux sont leur seul public.

La veille du Parcours ( 30 juin)  et le jour même, différents
endroits de la ville seront investis par des animateurs
qui inviteront les gens à construire les
marionnettes, et ainsi à participer au Parcours.
Ce sont les animaux qui conduiront les gens vers
notre maison d’opéra à la rencontre de nos héros
favoris…


Suivez-nous sur la plate-forme et les réseaux
sociaux !

2018: L’aventure du projet Orfeo & Majnun
se poursuit. Les compositeurs Howard Moody,
Dick van der Harst et Moneim Adwan ont achevé
la composition des airs de la partition. Le musicien
Peter Spaepen sera le chef des choeurs.Du coté community project, divers groupes de la
population bruxelloise se mêlent, se rassemblent
pour développer des créations inspirées des
mythes de Majnoun & Leïla et d’Orphée & Eurydice.