Brussels

Soutien aux artistes arrêtés à Globe Aroma

09.02.18

Globe Aroma est une association culturelle à Bruxelles qui travaille avec les migrants et les réfugiés. Vendredi dernier après-midi, 25 membres de la police sont arrivés, sous prétexte de faire un contrôle à l'association, pour demander les documents à tous les assistants: ils ont arrêté 7 personnes "sans papiers", parmi eux, à l’artiste qui exposait.

L’une d’entre elles a retrouvé la liberté, deux ont été expédiées en centre fermé, les quatre autres ont reçu un ordre de quitter le territoire. Depuis le vendredi, le secteur culturel se mobilise et se questionne.

Dans les mots de Fabrice Murguia, directeur artistique du Théâtre National:

"Ce vendredi, au Globe Aroma, des musiciens sans-papiers témoignaient, par le langage universel de la musique et de la peinture, d’un moment d’humanité, un instant de création, de partage. Des policiers sont entrés en scène. Au sens littéral du terme. Ils ont interrompu cette parole et ont procédé à plusieurs arrestations".

Quel réfugié ou demandeur d'asile se tournera vers une organisation culturelle ou socioculturelle avec la tranquillité d'esprit si la police fédérale les utilise comme un «piège»? Quel travailleur culturel ose étendre sa main ou ouvrir la porte dans ces circonstances? Quel type de vivre ensemble voulons nous?

Plus d'infos:

Facebook Globe Aroma

Arrestation de sans papiers chez Globe Aroma par Fabrice Murguia

Lettre ouverte Globe Aroma (en NL)

Globe Aroma, une association à Bruxelles qui se définit comme un refuge artistique où les demandeurs d’asile et les Bruxellois, où le secteur de la migration et le domaine des arts, se rencontrent, est  une des nos partenaires pour le projet Orfeo & Majnun. Le Vendredi 9 février, 25 membres de la police sont arrivés, sous prétexte de faire un contrôle à l'association, pour demander les documents à tous les assistants: ils ont arrêté 7 personnes "sans papiers", parmi eux, à l’artiste qui exposait.